La liberté de penser est un facteur fondamental de l’épanouissement personnel

Gilles Poulet *

Il serait long et sans doute fastidieux de faire ici l’historique de la Libre Pensée, aussi me contenterai-je de la définir le plus exactement possible afin que, chaque fois que je l’évoquerai, nous soyons tous bien d’accord sur la signification qu’elle a pour moi.

D’abord voici la déclaration de la Libre Pensée internationale à son congrès de Rome de 1904 :
« La Libre Pensée rejette le triple joug :

  • du dogmatisme dans tous les domaines et, en particulier, en matière religieuse et morale,
  • du privilège en matière politique,
  • du profit en matière économique »

Suite

« Libre Pensée et épanouissement de la personnalité »

Jean-François Maréchal *

Laïcité et vie privée
« Nous combattons l’Eglise et le christianisme parce qu’ils sont la négation du droit humain et renferment un principe d’asservissement humain » (Jaurès)

Dans ma ville natale, la grand’place s’appelle place du martyr : on y voit un monument érigé à la mémoire de Chapuis. Ce médecin catholique pratiquant, très attentif aux problèmes sociaux, fit office de maire de la ville quand les autorités avaient fui devant l’avancée de troupes révolutionnaires françaises (le pays de Liège avait du reste voté son rattachement à la République) et, à cet époque, marié civilement un couple qui ne l’était pas religieusement. Au retour des troupes autrichiennes en 1794, il fut, pour ce blasphème, condamné à mort et exécuté en place publique.

Suite

Libre pensée et émancipation de la personnalité

Klaus Hartmann

Le congrès de Potsdam de ‘Association Allemande des Libres Penseurs en juin 2016 a donné pour objectif au conseil d’administration de l’association de « lancer un débat public sur le thème essentiel « Comment voulons-nous vivre ».

Avant de pouvoir discuter de la manière dont nous voulons vivre, la question du « nous » se pose – qui est-ce ? Cela pose la question de l’Homme, de notre image de l’Homme, et en particulier de la relation entre l’individu et la société.

Ce sont des critères importants dans la construction d’un humanisme réel propagé par les libres penseurs. Notre déclaration de Berlin énonce notre objectif à cet égard : « Le principe de base d’une société décente doit être le développement complet et libre de l’individu. »

Suite

Les informations fallacieuses, moyen de domination

Par Anneliese Fikentscher et Andreas Neumann, de la Neue Rheinische Zeitung.*

Désolés : nous n’avons plus de soucis à nous faire en ce qui concerne les informations fallacieuses, es fake news comme on les appelle récemment et couramment. Nous pouvons dès lors arrêter immédiatement de traiter ce sujet. Cologne en tout cas est une oasis de vérité : « nous sommes tenus à la vérité », c’est ce qu’a déclaré le rédacteur en chef du Kölner Stadt-Anzeiger, le journal le plus vendu à Cologne. Continue reading →

Contre les Fake News – pas toujours un combat pour la vérité

Par Klaus Hartmann*

Le terme anglais est devenu à la mode il y a une bonne année et désigne une chose pour laquelle nous avions déjà des mots assez précis : information fallacieuse ou désinformation. Le mot « canulard » était également assez répandu, mais n’a pas la connotation tool et trendy du néologisme anglais.

Fake signifie à l’origine falsifié ou falsification, on le connaissait déjà quand il s’agissait de fausse fourrure, de faux en peinture, ou d’arme factice. Continue reading →

Defending freedom of expression means defending Peace

Désolé, cet article est seulement disponible en Anglais Américain. Pour le confort de l’utilisateur, le contenu est affiché ci-dessous dans une autre langue. Vous pouvez cliquer le lien pour changer de langue active.

The human right to freedom of expression has different parts or aspects: The right to freedom of opinion, the right to freedom of speech, the right to freedom of association and peaceful assembly.

These rights are inseparably linked with the public’s right to receive objective and comprehensive, accurate, factual and impartial information. Continue reading →

Papst, Pädophilie, Klassenkampf

par Sara Flounders

Mondialisation.ca, Le 20 mai 2010
Worker.org

Voici plus de cent cinquante ans, Karl Marx expliquait : « L’histoire de toute société jusqu’à nos jours est l’histoire de la lutte des classes. Patriciens et plébéiens, seigneurs et serfs, en un mot, oppresseurs et opprimés. » La lutte est un « combat « ininterrompu, tantôt dissimulé, tantôt ouvert ». Avec la société moderne sont venues « de nouvelles conditions d’oppression et de nouvelles formes de lutte ». Continue reading →

Comte-rendu du 42ème congrès de l’UMLP (Genève, 10–11 Mai 2008)

OUVERTURE, samedi 10 mai 2008 à 14h30
par Joseph Bouquet, président de la section de Genève.

Madame Sylvia Steiner intervient (en allemand)

  • Il convient d’organiser des cérémonies laïques pour les mariages, les funérailles et autres grands évènements de la vie
  • Elle insiste sur la dangerosité des sectes
  • Elle souligne que ceux qui quittent l’église ne rejoignent pas systématiquement la libre pensée

En mai 2008, l’UMLP conviait ses membres à son 42ième congrès à Genève. La session fut ouvert pour le président Louis Roger, dans la salle Ellenberger du Bureau de Poste Central de la ville. Des discours d’accueil furent tenus par le président de la section de Genève ainsi que la présidente de l’association suisse des libres-penseurs. Continue reading →