Congrès de l‘UMLP des 22 et 23 juin 2018 à Bâle

Du 22 au 23 juin, le Congrès de l’Union mondiale des libres penseurs s’est réuni à Bâle. Une partie publique a été consacrée au thème « Pensée libre et l’émancipation de la personnalité ». Les discours de Klaus Hartmann (Allemagne), Jean-François Maréchal (Belgique) et Gilles Poulet (France) sont accessibles sous « Nouvelles ».

Le Bureau et le Conseil international de la UMLP se sont également réunis à cette occasion pour discuter des aspects statutaires. Les représentants des organisations nationales ont fourni des informations sur la situation dans leur pays et se sont livrés un échange nourri d’expériences. Le Conseil international a élu des remplaçants au Bureau et a confirmé Klaus Hartmann comme Président de l’Union mondiale. Minka Hofer des Libres-penseurs du nord-ouest de la Suisse a suivi les discussions avec le statut d’observatrice.

Suite

L’UMLP s’est réunie à Cologne le 1 et 2 septembre 2017

Le Bureau et le Conseil international de l’Union Mondiale des Libres Penseurs se sont réunis le 1 et 2 septembre 2017 à Cologne au Centre des Libres Penseurs.
Au début de la session Klaus Hartmann, président de l’UMLP, rendait hommage à Monsieur Dr. Roman Roscher (Vienne), membre décédé du Bureau de l’UMLP. Les personnes présentes ont salué sa mémoire par une minute de silence. Les associations membres de l’UMLP ont fait rapport de leurs activités: Ian Bailey faisait rapport pour le DFV, Gilles Poulet, vice-président de l’UMLP, pour l’ADFLP, JF Maréchal pour la Belgique. Le Conseil international a pris acte du rapport du trésorier. Le bureau a donné son accord pour le versement de moyens nécessaires pour l’entretien du site internet de l’UMLP.
En outre de nouveaux membres en Suisse, Suède et Argentin étaient accueillis à l’UMLP. Continue reading →

La liberté de penser est un facteur fondamental de l’épanouissement personnel

Gilles Poulet *

Il serait long et sans doute fastidieux de faire ici l’historique de la Libre Pensée, aussi me contenterai-je de la définir le plus exactement possible afin que, chaque fois que je l’évoquerai, nous soyons tous bien d’accord sur la signification qu’elle a pour moi.

D’abord voici la déclaration de la Libre Pensée internationale à son congrès de Rome de 1904 :
« La Libre Pensée rejette le triple joug :

  • du dogmatisme dans tous les domaines et, en particulier, en matière religieuse et morale,
  • du privilège en matière politique,
  • du profit en matière économique »

Suite

« Libre Pensée et épanouissement de la personnalité »

Jean-François Maréchal *

Laïcité et vie privée
« Nous combattons l’Eglise et le christianisme parce qu’ils sont la négation du droit humain et renferment un principe d’asservissement humain » (Jaurès)

Dans ma ville natale, la grand’place s’appelle place du martyr : on y voit un monument érigé à la mémoire de Chapuis. Ce médecin catholique pratiquant, très attentif aux problèmes sociaux, fit office de maire de la ville quand les autorités avaient fui devant l’avancée de troupes révolutionnaires françaises (le pays de Liège avait du reste voté son rattachement à la République) et, à cet époque, marié civilement un couple qui ne l’était pas religieusement. Au retour des troupes autrichiennes en 1794, il fut, pour ce blasphème, condamné à mort et exécuté en place publique.

Suite

Libre pensée et émancipation de la personnalité

Klaus Hartmann

Le congrès de Potsdam de ‘Association Allemande des Libres Penseurs en juin 2016 a donné pour objectif au conseil d’administration de l’association de « lancer un débat public sur le thème essentiel « Comment voulons-nous vivre ».

Avant de pouvoir discuter de la manière dont nous voulons vivre, la question du « nous » se pose – qui est-ce ? Cela pose la question de l’Homme, de notre image de l’Homme, et en particulier de la relation entre l’individu et la société.

Ce sont des critères importants dans la construction d’un humanisme réel propagé par les libres penseurs. Notre déclaration de Berlin énonce notre objectif à cet égard : « Le principe de base d’une société décente doit être le développement complet et libre de l’individu. »

Suite

Les informations fallacieuses, moyen de domination

Par Anneliese Fikentscher et Andreas Neumann, de la Neue Rheinische Zeitung.*

Désolés : nous n’avons plus de soucis à nous faire en ce qui concerne les informations fallacieuses, es fake news comme on les appelle récemment et couramment. Nous pouvons dès lors arrêter immédiatement de traiter ce sujet. Cologne en tout cas est une oasis de vérité : « nous sommes tenus à la vérité », c’est ce qu’a déclaré le rédacteur en chef du Kölner Stadt-Anzeiger, le journal le plus vendu à Cologne. Continue reading →

Contre les Fake News – pas toujours un combat pour la vérité

Par Klaus Hartmann*

Le terme anglais est devenu à la mode il y a une bonne année et désigne une chose pour laquelle nous avions déjà des mots assez précis : information fallacieuse ou désinformation. Le mot « canulard » était également assez répandu, mais n’a pas la connotation tool et trendy du néologisme anglais.

Fake signifie à l’origine falsifié ou falsification, on le connaissait déjà quand il s’agissait de fausse fourrure, de faux en peinture, ou d’arme factice. Continue reading →

Séance CI: Rapport du DFV par Ian Bailey

Je voudrais présenter un résumé des activités des libres penseurs allemands depuis la réunion du Conseil International à Spa en septembre 2014.

Notre association est divisée en sections régionales qui elles-mêmes sont subdivisées en groupes locaux. Les activités des libres penseurs en Allemagne sont nombreuses et diverses. Ici je voudrais faire mention de plusieurs conférences que les sections ont organisées sur les divers thèmes d’actualité. Et particulièrement je voudrais faire mention de la réunion « Linker Liedersommer » l’année dernière – notre festival de la chanson politique organisé par quatre sections régionales, festival qui rassemblait cent-vingt participants. Continue reading →

Defending freedom of expression means defending Peace

Désolé, cet article est seulement disponible en Anglais Américain. Pour le confort de l’utilisateur, le contenu est affiché ci-dessous dans une autre langue. Vous pouvez cliquer le lien pour changer de langue active.

The human right to freedom of expression has different parts or aspects: The right to freedom of opinion, the right to freedom of speech, the right to freedom of association and peaceful assembly.

These rights are inseparably linked with the public’s right to receive objective and comprehensive, accurate, factual and impartial information. Continue reading →